NEON tient son assemblée générale et participe à un atelier sur la précarité énergétique

| 15 juin 2017

 

Cette réunion a été l’occasion d’accueillir un nouveau membre, le médiateur de Malte. NEON, le réseau européen des médiateurs publics et indépendants du secteur de l’énergie, s’est par ailleurs félicité des conclusions du récent Forum de Londres, qui comportent le souhait que le «Quatrième paquet» européen de règles pour le marché de l’électricité, actuellement en discussions, comporte de nouveau une référence explicite au terme «médiateur» («ombudsman»), ce qui garantit un haut niveau de protection pour les consommateurs.

Lors d’un atelier portant sur le coût de l’énergie et la précarité énergétique, qui s’est tenu le lendemain, Naomi CREUTZFELDT, professeur à l’Université de Westminster dont les travaux de recherche sont soutenus par NEON, a insisté sur l’importance de l’existence de services de médiation pour les consommateurs en situation de précarité énergétique.

Au cours des échanges qui ont suivi, Frédérique COFFRE, directrice générale des services du médiateur national de l’énergie, a rappelé que le médiateur avait été à l’origine de plusieurs mesures de lutte contre la précarité énergétique, et notamment la trêve hivernale et le chèque énergie. Elle a également insisté sur l’intérêt des compteurs communicants, ainsi que sur l’importance de déployer rapidement, dans les foyers les plus vulnérables, des afficheurs déportés permettant d’effectuer un suivi de l’électricité consommée en temps réel et en euros.

> Pour en savoir plus, consultez le site de NEON : www.neon-ombudsman.org

Retour aux actualités

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur.