La précarité énergétique

Pour les ménages les plus modestes, la part du budget consacrée aux dépenses d’énergie, en particulier au chauffage, devient une charge importante, parfois insurmontable. De nombreux consommateurs se tournent à présent vers le médiateur national de l’énergie qui s’est engagé aux côtés d’autres organismes dans la lutte contre la précarité énergétique.

Faire reculer la précarité énergétique

Le médiateur national de l’énergie est chaque jour témoin de cette précarité énergétique qui touche de plus en plus de Français. 5,8 millions de ménages sont en situation de précarité énergétique au regard d’au moins un des indicateurs définis par l’Observatoire national de la Précarité Energétique (ONPE)*, soit 12,2 millions d’individus et plus de 20% des ménages.

Des consommateurs peuvent également se retrouver en état de précarité énergétique à cause d’un litige mal traité par les opérateurs.

Les services du médiateur sont souvent sollicités par des consommateurs ne parvenant pas à payer leurs factures et menacés de coupure.

 

* Premiers résultats d’une étude de l’ADEME et du Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB) basée sur la dernière Enquête nationale sur le logement de 2013

Aide et conseils aux consommateurs en détresse

Les services du médiateur agissent concrètement : ils orientent les consommateurs dans leurs démarches et, dans certains cas, ils se mettent en rapport avec des interlocuteurs dédiés chez les fournisseurs pour leur demander le rétablissement de l’énergie et la mise en place d’un échéancier de paiement.
Le médiateur informe également les consommateurs sur les tarifs sociaux du gaz et de l’électricité (ou du chèque énergie), ainsi qu’aux autres aides existantes comme le Fonds de solidarité pour le logement (FSL).

Le médiateur national de l’énergie participe à l’Observatoire national de la précarité énergétique (ONPE) depuis son lancement 2011.

 

Enfin le médiateur a soutenu des mesures pour lutter contre la précarité énergétique (trêve hivernale, chèque énergie, limitation des rattrapages de facturation à 14 mois...).

Pour en savoir plus sur les consommateurs en situation de précarité :

> Lien vers le site de l'ONPE (observatoire national de la précarité énergétique)

> Lien vers le site de l'INSEE (étude sur la vulnérabilité énergétique)

> Lien vers le site énergie-info : J'ai des difficultés de paiement