Mon dossier chez le médiateur : Et après, que fait le médiateur national de l'énergie ?

 

 

Dès son arrivée, chaque dossier est analysé individuellement pour vérifier s'il peut être instruit par ses services. La loi fixe en effet précisément les conditions d'intervention du médiateur national de l'énergie.

  

 

 

 

Analyse
du dossier   

 


Si votre dossier est recevable :

le médiateur demande à l'opérateur concerné de lui transmettre ses observations sur votre dossier. Il peut aussi vous demander des documents complémentaires.


       


Si votre dossier n’est pas recevable

le médiateur vous en explique les raisons dans un délai maximum de 3 semaines.

 

> Comment savoir si votre dossier est recevable ?


  

 

 

 


Vous êtes alors orienté vers l’organisme compétent.


  

Solution

 


Un chargé de mission du médiateur va rechercher un accord amiable entre vous et votre fournisseur ou distributeur.
Si nécessaire, une recommandation de solution au litige va être rédigée.


La rédaction des recommandations est  soumise à quatre grands principes : simplicité, équité, respect du droit et efficacité !


La recommandation est ensuite communiquée par écrit à chacune des parties, qui est libre de suivre ou non l’avis du médiateur. Le fournisseur doit toutefois, dans un délai de deux mois, rendre compte des suites données à cette recommandation.

> En savoir plus sur les modalités d'intervention du médiateur

 

  

 

 


Dans l’intérêt du consommateur, le recours à la médiation suspend les délais pour agir en justice. A l’issue de la recommandation du médiateur, ces délais reprennent leur cours en l’état où ils se trouvaient au moment de la saisine, comme si la médiation n’avait pas eu lieu.

 

 

 



N'hésitez pas à nous faire connaître ! Parlez de nous autour de vous.